A propos

QUI SUIS-JE ?

Camille NIEL

Qu’est ce que tu veux faire quand tu seras grand ? Cette fameuse question qu’on nous pose sans arrêt quand on est petit… Pour ma part, je n’en avais aucune idée ! J’ai été attiré par l’image un peu par hasard.
C’est dans cette voie professionnelle que j’ai évolué : d’abord en tant que technicien dans le cinéma, puis à la télévision. Sans jamais toucher un appareil photo !

à 28 ans, j’ai découvert les voyages (mieux vaut tard que jamais !), et par la même occasion la photographie. J’ai commencé avec mon smartphone mais j’ai très vite été frustré de ses limites. C’est alors que j’ai investi dans mon tout premier boitier, un sony Alpha 7, qui ne me quittait jamais dans toutes mes petites aventures. J’ai gouté à tout pendant quelques années, me cherchant sans arrêt, sans domaine particulier vers lequel m’orienter.
C’est lors d’un PVT en Australie, que j’ai découvert la magie du ciel nocturne. Je n’avais jamais vu autant d’étoiles de ma vie !  Je me suis essayé à l’astrophoto et me suis vite pris au jeu de cette pratique passionnante (et chronophage…).

Puis un fâcheux évènement, m’a forcé à réinvestir complètement dans du nouveau matériel, et c’est équipé d’un Sony A7 III que je pars en Nouvelle Zélande où j’ai passé des nuits à rester ébahi par ce ciel pur et des photos que je n’aurais jamais imaginé prendre, sans compter la chance d’observer des aurores australes, plutôt rares là bas.

Je me suis donc spécialisé peu à peu en astrophotographie, m’équipant en conséquence et en recherchant constamment des spots loin de toute pollution lumineuse. Chose pas facile chez nous en France, même si on possède de beaux ciels. J’ai décidé de m’installer dans les Alpes pour profiter pleinement de la proximité de ces spots préservés, avec des vues absolument magnifiques.
Ce que j’aime faire c’est partir, sac de randonnée sur le dos, marcher plusieurs heures et poser le bivouac pour ensuite prendre des photo dans un coin isolé pour trouver la plus belle composition.
Je suis plus passionné par la photographie que l’astronomie où je reste plutôt amateur. L’avantage c’est que j’en apprends tout les jours ! Ce qui m’emballe le plus c’est de partir à l’aventure pour une, deux, trois nuits, sans jamais trop savoir où je serai le soir suivant pour photographier le ciel, tellement c’est dépendant de la météo. J’ai donc aménagé ma voiture pour pouvoir être parfaitement autonome pour me déplacer où bon me semble à chaque instant. Cela me permet vraiment d’aller explorer plus d’endroits facilement.

Aujourd’hui je peux à cette grande question : quand je serai grand je parcourrai le monde
pour photographier la voie lactée sous tous ses angles !

RECOMPENSES

Finaliste, concours TPOTY 2020 (Travel Photographer Of The Year), catégorie “colours of life” avec Arche étoilée et aurore australe

Lauréat, Concours TGP2020 Graine de photographe avec Las Coloradas

Nominé, 2018 National Geographic Photo contest avec Las Coloradas

Gagnant, Bright Festival of Photography 2018 avec Avant la Tempête

Gagnant, concours photo Routard 2017 avec Traboule

MENTIONS

 Membre de la communauté Gallery Astro, appartenant à l’Association Francaise d’Astronomie

Article/interview à propos de mon travail sur le Blog Graine de Photographe

Parution en double page dans le magazine Ciel & Espace n°576, Avril/Mai 2021.

QUELQUES CHIFFRES

1 MERVEILLE VISITÉE

DES CENTAINES DE RENCONTRES

20000+ PHOTOS DE PAYSAGE

40 000+ PHOTOS DÉCLENCHÉES

11 PAYS VISITÉS

400+ THÉS AVALÉS